COMMENT RÉGULER LE TAUX D’HUMIDITÉ DE VOTRE MAISON ?

À l’arrivée de l’automne, une condensation peut apparaître sur les vitrages de vos fenêtres. Cette condensation peut être le signe d’une mauvaise qualité d’air intérieur… ou pas. Cependant, si vous constatez un surplus d’humidité dans votre maison, celui-ci peut résulter d’un changement d’air intérieur insatisfaisant qui pourrait alors occasionner un problème de pollution intérieure.Dans ces conditions, comment réguler le taux d’humidité de votre maison ? Nous vous proposons quelques trucs qui devraient à tout le moins amoindrir le problème.

Vérifiez régulièrement le taux d’humidité de votre maison

Durant la période hivernale, le taux d’humidité idéal dans votre propriété devrait osciller autour de 35% à 45%. Si le taux d’humidité de votre maison est de 35% et que vous décelez quand même de la condensation ou de la moisissure sur vos murs, pas de doute, vous êtes en face d’un problème d’isolation. Dans ce cas, il est primordial d’agir en isolant les murs de la meilleure façon possible afin de les rendre plus chauds et en rendant les fenêtres plus étanches.

Vérifiez l’humidité des vides sanitaires

Si vous habitez une vieille maison, il est probable qu’elle ait été érigée sur des vides sanitaires ayant un sol terreux. Ces maisons sont très sèches en hiver, car elles sont peu étanches à l’air. Dans ce cas, l’humidité provenant du vide sanitaire peut être trop encombrante pour maintenir un taux d’humidité optimal dans la maison. Bref, si le taux d’humidité ne grimpe pas au-dessus de 45%, il est inutile de recouvrir la terre avec un coupe-vapeur, car la maison devient alors trop sèche et nécessite l’apport d’un humidificateur.

La moisissure : le pire ennemi de votre maison

Un mur mal isolé peut devenir excessivement froid et sujet à la condensation. La moisissure peut alors se former sur les murs et derrière le plâtre. En général, la moisissure apparaît sur les murs extérieurs situés dans les garde-robes, ou pire, dans les armoires de cuisine. Dans ces espaces fermés, l’air chaud circule mal et ne peut réchauffer les murs.

Il ne faut jamais tolérer les spores de moisissures dans votre propriété, car elles sont bien souvent allergènes ou carrément toxiques. La solution permanente pour régler ce problème est de retirer le plâtre pour isoler le mur et l’achever avec un panneau hydrofuge résistant à l’humidité.

Pour réguler le taux d’humidité de votre propriété, il faut s’attaquer aux sources du problème

Pour réguler le taux d’humidité d’une propriété, il faut s’attaquer aux sources d’humidité. De prime abord, il faut installer quelques ventilateurs mécaniques dans la cuisine et les salles de bain de la maison, en plus de s’assurer que la sécheuse expulse l’air humide à l’extérieur.Si votre sécheuse prend plus d’une heure par brassée, le tuyau d’éviction est probablement trop long ou obstrué, ce qui augmente l’humidité dans la maison. Si vous croyez que le sous-sol est humide comparativement au reste de la demeure, vous pouvez vous munir d’un déshumidificateur portatif qui aura un effet sur l’ensemble de la maison.

En voir plus