L’entretien printanier de vos portes et fenêtres

Avec le retour d’une température plus clémente à l’horizon, les travaux extérieurs ainsi que l’entretien des portes et fenêtres font partie de ces « obligations » qui peuvent être harassantes. Mieux elles sont entretenues, plus leur durée de vie sera accrue. Les portes et les fenêtres de votre propriété sont un investissement important. Raison de plus pour bien vous en occuper.

Pour vous aider, nous vous proposons une description sommaire des différentes tâches à accomplir pour mener à terme l’entretien printanier de vos portes et fenêtres.

Le calfeutrage et le nettoyage des moustiquaires

Première étape ? Vous devrez réparer le calfeutrage usé et crevassé autour des portes et fenêtres de votre propriété. Ainsi, vous éviterez les infiltrations d’eau pouvant survenir lors de la fonte des neiges et de la glace.

Et pourquoi ne pas profiter des journées tempérées du printemps pour laver les cadres de vos fenêtres et de vos vitrages ? En premier lieu, sortez les moustiquaires, rangés pour l’hiver, afin de les nettoyer. La poussière qui s’y agrippe souille les vitres et il vaut mieux s’en débarrasser. Enfin, lavez les moustiquaires à l’eau savonneuse et rincez-les à grande eau avec l’arrosoir.

La réparation temporaire d’un moustiquaire

Lors de l’installation de vos moustiquaires, il est fort probable que vous découvrirez quelques perforations. La porte-fenêtre est souvent l’heureuse élue ! Vous pouvez alors la réparer temporairement en collant des pièces de ruban gommé des deux côtés et face à face. Vous éviterez ainsi l’invasion d’insectes indésirables.

Vous pourrez ensuite procéder vous-même au remplacement complet du moustiquaire, mais vous pouvez aussi confier le boulot à un vitrier, surtout si vos capacités manuelles sont plus que douteuses…

Le nettoyage de vos portes et fenêtres

Place maintenant au nettoyage de vos portes et fenêtres. Tout d’abord, n’utilisez jamais de système de nettoyage à haute pression pour les laver, car vous pourriez les endommager sérieusement.

Pour toute matière huileuse ou graisseuse, un savon à vaisselle ou un savon doux dilué dans l’eau chaude fera l’affaire. N’oubliez pas de bien assécher vos portes et fenêtres après cette action.

De plus, si vos portes et fenêtres sont de couleur noire, il faudra enlever la poussière régulièrement, car cette teinte pourrait perdre de son lustre.

La routine d’inspection annuelle

Chaque changement de saison, vous devrez asperger les mécanismes d’engrenage de vos portes et fenêtres avec un aérosol à base de silicone. Chaque fois, il est primordial de bien fermer les volets et les portes afin de ne pas être contaminé par l’émanation de produits chimiques.

Petit conseil : une fois par année, vous devrez entretenir l’usure de toutes les pièces mobiles des ferrures en les graissant à l’aide d’une gelée de pétrole (vaseline) ou d’un lubrifiant (WD40).

Fait à noter, les travaux de réglage sur les ferrures de même que sur le dépôt et l’ancrage des battants doivent être confiés uniquement à un spécialiste. Vous éviterez ainsi bien des problèmes.

En voir plus